Quelle assurance choisir entre la LAMal ou la «CMU frontalier»?

Plusieurs critères peuvent être pris en considération pour vous permettre de choisir l’option la plus appropriée à votre cas :

  • Votre revenu. Concernant la « CMU frontalier », le coût d’adhésion est indexé sur le revenu net fiscal de votre foyer. En revanche, le coût de la LAMal n’en dépend pas, il est forfaitaire. Le choix de l’assurance la plus économique dépendra donc notamment de votre niveau de revenu.
  • Votre situation familiale. Selon les cas et en fonction de vos revenus, votre situation personnelle aura aussi une influence sur votre choix. Par exemple, si vous avez plusieurs enfants, il sera probablement plus avantageux d’adhérer à la « CMU frontalier » qui ne facture pas le rattachement de vos ayants droit contrairement à la LAMal qui exige une prime individuelle pour chaque membre du foyer.
  • Votre âge. Le coût de souscription à la LAMal varie en fonction de votre âge, ce qui n’est pas le cas lorsque vous adhérez à la « CMU frontalier ».
  • Votre région d’habitation. En effet, les délais d’attente pour la consultation d’un spécialiste en France sont souvent bien supérieurs à ceux en Suisse. Selon votre lieu de résidence et les soins en santé dont vous avez besoin, il est souvent plus judicieux de souscrire à la LAMal frontalière (par exemple, une consultation chez un dermatologue doit parfois être anticipée de 6 mois en France alors qu’un rendez-vous en Suisse peut être pris 2 semaines avant la consultation).

Une fois mon choix effectué, puis-je changer quand je le souhaite entre la « CMU frontalier » et la LAMal ?

Non, vous ne pouvez exercer votre droit d’option qu’une fois. C’est-à-dire que lorsque votre choix est fait entre l’une de ces alternatives, vous ne pouvez plus revenir en arrière, mis à part certains cas particuliers :

  • Après une période de chômage, vous avez une nouvelle activité lucrative en Suisse
  • Vous prenez votre retraite ou vous devenez bénéficiaire d’une pension.
  • Vous changez de pays de résidence